LES SOINS DE LUMIERE

channeling

Actuellement l’humanité vit le plus grand changement qu’il soit sur terre, le passage de la 3ème dimension à la 5ème.

On considère habituellement que l’humanité dans son ensemble se situe dans la troisième dimension. La troisième dimension vibratoire est cette dimension où se retrouve l’emprisonnement, où se retrouve le carcan des conditionnements, les systèmes de croyances qu’entretiennent la personnalité et l’âme blessée. Ces conditionnements empêchent l’être humain de donner place à ses ressources intérieures, à sa divinité. Sa conscience est comme endormie. C’est un sommeil de l’âme. Cela se traduit par la défense de son petit moi, le besoin de revendiquer, de posséder, de contrôler.

La deuxième dimension est celle de la guerre, de la destruction. La première est la cruauté sans objet, pour elle-même. Actuellement, l’humanité transite vers la quatrième dimension en reconnaissant des valeurs comme la solidarité, le respect de l’autre, l’acceptation des différences, en cherchant à soulager la misère et la souffrance pour aller vers la cinquième dimension, qui est la dimension du cœur : AMOUR ET UNITÉ

Aujourd’hui il nous est demandé d’être des initiateurs, des passeurs d’âmes, c’est-à-dire d’aider chaque personne que nous allons rencontrer à avancer dans sa vie, à passer d’une étape à l’étape suivante, à être acteur de sa vie et de son changement. C’est-à-dire à être conscient non plus des effets de sa maladie ou de son mal être mais de rechercher la cause, et en quoi elle et elle seule à créé cette cause. Bref, il nous est demandé de le responsabiliser, de le faire grandir à travers une démarche holistique et dans l’ouverture de notre cœur.

Plusieurs principes constituent les fondements d’une guérison holistique : la guérison est en réalité une auto-guérison car elle provient de l’intérieur de l’être et non de la simple intervention extérieure. L’auto-guérison est en réalité la seule guérison véritable, un acte d’amour et de pardon pour soi et pour les autres.

Le guérisseur joue le rôle de canal pour accélérer une guérison qui vient ou ne vient pas de la personne qui reçoit l’énergie. La qualité du canal reste donc un élément important pour garantir la qualité des énergies transmises.

Les soins de lumière ne peuvent être séparés des soins énergétiques, de la psychologie et de la spiritualité. Les dimensions énergétique, psychologique et spirituelle forment donc un tout loin de toute segmentation. C’est le sens d’une approche holistique basée sur l’Être.

Les accélérations énergétiques auxquelles nous sommes soumis en ce moment tout comme les initiations énergétiques accélérées et pratiquées sans vigilance peuvent augmenter les dysfonctionnements du corps physique et des corps subtils. Ces dysfonctionnements entraînent eux-mêmes d’autres dysfonctionnements comme la perte d’ancrage, de centrage, des connexions négatives avec le bas astral et un manque d’alignement.

Le manque d’alignement laisse la porte ouverte aux doutes, nos peurs et nos difficultés se font plus présentes, nos blessures les plus profondes remontent à la surface et nos multi-dimensions amplifient le processus.

Le manque de centrage accompagne souvent la perte d’ancrage. L’absence de centrage se traduit par une difficulté à être ici et maintenant et par une dispersion de la personne qui change fréquemment de sujet sans aller à l’essentiel ou aux priorités. Il y a fuite des responsabilités et difficulté à se prendre en charge dans sa vie.

Les fragilités énergétiques sont, elles, liées aux blessures profondes qui empêchent d’être. Ces blessures sont elles-mêmes liées à des conditionnements, croyances multiples, un karma, nos multi dimensions et des choix inadéquats entraînant une fragilisation énergétique progressive.

L’approche holistique des soins de lumière consiste à travailler en harmonie avec le corps, l’âme et l’esprit (développer le pardon, l’amour et l’estime de soi, la connexion à sa présence divine, prendre conscience que nous ne sommes qu’un avec la Source), permet une libération de l’être en agissant sur l’ensemble des énergies cristallisées et des toxines vibratoires et entraînent une amélioration du corps, de l’âme et de l’esprit.

Le soin se fait d’âme à âme, de Présence Divine à Présence Divine, de cœur à cœur. Le but de la guérison est d’avancer en conscience en se libérant de ses limitations, de son passé, en s’ouvrant à son potentiel d’amour et de lumière, d’activer son potentiel d’auto-guérison en développant le pardon. Chacun évolue de manière originale et chaque soin s’adapte au besoin du receveur. La guérison recouvre de manière holistique toutes les dimensions de l’être. Elle est donc spirituelle, psychologique et énergétique tout en agissant sur le corps, l’âme et l’esprit et en s’adaptant de manière précise aux besoins de chacun tout en libérant l’égo et par ce fait la carapace formée par les masques de protection qui constitue le frein le plus sûr à notre évolution de conscience.

Source Béatrice Duhamel.